• 32774 visits
  • 63 articles
  • 620 hearts
  • 23686 comments

Sirius-and-cie : Le retour ! 24/10/2016

Bonjour tout le monde !

Et non je ne suis pas morte %)

J'avoue avoir délaissé pas mal de temps le monde de l'écriture des fanfictions.

Les études, le boulot, une autre passion : le cosplay qui m'ont pris beaucoup de temps et j'avoue ne plus avoir eu de motivation pour continuer à écrire. Je m'en excuse d'ailleurs car je m'étais arrêtée en plein milieu de mon histoire alors que j'avais pleiiiins d'idées et de projets pour notre cher Sirius et ses amis. (et ce cher Caius que l'on aime tous :P )

Je ne sais pas si parmi mes lecteurs, il y en a qui sont encore présents mais si c'est le cas, alors je vous annonce qu'après 3 ans de silence radio, je vais reprendre doucement cette fanfiction qui sera aussi postée sur le site Fanfiction.net. (--> ICI ) D'ailleurs vous pouvez déjà aller y faire un tour si ça vous dit, mais au jour d'aujourd'hui, il n'y a que le prologue et le chapitre 1 de réécrit et posté. Car oui je vais les réécrire tous au fur et à mesure. (après relecture, il se trouve qu'il y avait trop de fautes d'orthographes, de plus certaines phrases/certains passages ne me plaisaient plus).

Concernant la suite de l'histoire je dois vous avouer que je ne sais pas si je continuerai à poster sur ce blog. Tout dépendra de si mes lecteurs sont motivés/intéressés à reprendre la lecture de mon histoire. Il faudra juste me laisser un peu plus de temps pour me remettre doucement dans l'écriture.

Donc si parmi vous, il y en a qui veulent continuer à me suivre ici, faites moi signe ^_^

Des bisous ;)

Tags : I AM BACK! - SIRIUS IS BLACK ! (okay jeu de mot pourri

 • Présentation• Sirius-And-Cie.sky' 23/10/2007





_____Give love a Try




__________Laissez-moi vous raconter une histoire. Celle d'un jeune homme peu ordinaire. Un sorcier pour être exacte. Agé de seize années, il vit dans une famille assez spéciale, et très portée sur les anciennes traditions. Mais ce jeune garçon n'est pas heureux. Ses parents lui font vivre un enfer parce qu'il est, soit-disant, un "traître". Vous l'avez reconnu, il s'agit bien de Sirius Black, célèbre Maraudeur à l'école de Sorcellerie Poudlard. Il est, avec ses trois meilleurs amis (James Potter, Remus Lupin et Peter Pettigrow), le garçon le plus aimé et le plus prisé du collège. Ensemble, ils font les 400 coups, ils sont inséparables, ils se disent tout. Tout ? Non. Sirius n'ose avouer à ses trois amis que ses parents le maltraitent, pire, le torturent.
__________Mais en cette sixième année qui débute, tout semble être sur le point de changer. Un nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal fait son entrée dans la prestigieuse école. Son nom : Zooey Miller. Elle va réussir à faire ce qu'aucune jeune fille n'avait réussi avant elle : faire chavirer le coeur du jeune Black. Ils partagent tout deux un passé sombre, remplis d'embûches et plus que miséreux. Ils se comprennent et se complètent parfaitement. Pourtant, rien n'est éternel. Et ça, Sirius le sait parfaitement. Entre l'amour passionnel d'un couple, une haine réciproque entre deux maisons, des meurtres mystérieux, des promesses malfaisantes et bien d'autres aléas de la vie, cette année ne risque pas d'être de tout repos.






_____Informations



Disclamer :
Les lieux et les personnages appartiennent à J.K.R exceptés quelques uns qui m'appartiennent ou qui appartiennent à Square Enix. Je ne suivrais pas l'histoire. Les personnages auront une destinée différentes que celle qu'il y a dans les livres.
Concernant les images, les personnages sélectionnés appartiennent tous à Square Enix.


Attention, certaines scènes sont assez violentes et pourraient heurter la sensibilité de certains.


__Tome 1
Nombre de chapitres écrits au total : Prologue + 36 chapitres

Terminé





__Table des matières





TOME 2



Tags : Présentation - TOME 1 - Sommaire

Give love a try • Tableau d'Affichage• Sirius-And-Cie.sky' 27/10/2010








Un peu de pub :
OS---Maraudeurs est un autre de mes blogs sur lequel je posterai des One-Shot sur les Maraudeurs (d'où son nom). ça serait sympa si vous pouviez y passer faire un tour et me laisser vos avis. Merci.




Répertoires :

__Maraudeurs--Fictions
__AuteursEtLecteurs














Tags : Tableau - Informations - Répertoires - Publicité

Give love a try • Prologue • Sirius-And-Cie.sky' 28/08/2009





__________Londres. Août 1976. Le soleil était couché depuis un moment déjà, mais la nuit n'avait pas enlevé les dernières chaleur de cette journée d'été. Dans la capitale, certaines rues étaient peuplés malgré l'heure tardive, alors que d'autres étaient désertes. Mais dans l'une de ces dernières, une silhouette se déplaçait tel un fantôme. Malgré la chaleur, la personne s'était revêtue d'une longue cape noire et avait recouvert sa tête d'une capuche, cachant ainsi le plus possible son visage. La personne accéléra sa marche, jetant des coups d'oeil autour d'elle, de temps en temps. Après quelques centaines de mètres de marche, elle s'arrêta devant une porte, au dessus de laquelle se trouvait une pancarte où il y était inscrit "Chaudron Baveur". Elle entra dans le lieu, qui s'avérait être un Pub. Bien que sombre, minuscule et miteux, l'endroit était célèbre chez les sorciers. Car oui cette personne était une sorcière. Elle referma la porte derrière elle et s'avança vers le comptoir où se trouvait un homme d'une trentaine d'année. Ce dernier, reconnaissant la nouvelle arrivante, lui informa qu'il l'attendait à l'étage. Elle le remercia d'un signe de tête puis se dirigea vers l'escalier. A l'étage, un long couloir l'attendait. Elle avança jusqu'à la chambre portant le numéro un, qui se trouvait au fond du couloir. Elle frappa deux coups et attendit quelques secondes avant qu'un homme, à la longue chevelure noire et aux yeux marrons clairs presque jaune, ne vienne lui ouvrir. Son visage qui aurait pu être beau, était enlaidit par la colère et la haine qu'il éprouvait depuis bien longtemps. Il se poussa pour laisser passer la personne. La chambre était spacieuse : un lit double à baldaquin, des meubles en chêne soigneusement cirés et une cheminée meublaient la pièce. La personne encapuchonnée enleva sa capuche, laissant découvrir le visage d'une jeune femme à la longue chevelure châtain et aux yeux bleus. L'homme referma la porte et regarda la jeune femme enlever sa cape, dévoilant ainsi son corps mince et aux courbes généreuses. La jeune femme se tourna vers son hôte et lui demanda :


- Où est-elle ?
- Tu la verras après. Avant, réponds à ma question. Est-il vrai que tu as accepté le poste que Dumbledore t'a proposé ?
- Justement, je voulais vous parler de ça. Oui j'ai accepté son offre. J'ai besoin de gagner de l'argent et de gagner ma vie. Mon petit appartement miteux ne me suffit plus.
- Es-tu consciente que tu la verras de moins en moins ?
- Mais rien ne m'empêchera de venir le week-end.
- Bien, passons aux choses sérieuses.
- Avant je veux la voir !
- Après.
- Non, maintenant !
- Je ne me laisserais plus avoir. La leçon de la dernière fois ne t'a pas suffit ?



__________A cette pensée, la jeune femme ne put empêcher une larme de couler le long de sa joue. L'homme sourit d'un sourire mauvais et s'approcha d'elle. Il commença à l'embrasser dans le cou, enlevant par la même occasion, son haut. La jeune femme n'eût pas d'autres choix que de ravaler sa fierté et sa haine envers cet homme qui abusait d'elle chaque soir que Merlin faisait. C'était la seule solution pour revoir son doux visage.

Tags : Prologue - TOME 1 - fan fiction

Give love a try • Chapitre 01 • Sirius-And-Cie.sky' 07/07/2010



* Une nouvelle année commence *
 


- Bon sang, mais où est-il ?


__________Un jeune homme âgé de seize années, aux cheveux brun ébouriffés portant des lunettes rondes scrutait le quai neuf trois quart de la gare King's Cross. Il était accompagné d'un jeune homme aux yeux couleur miel et aux cheveux châtains clairs et d'un autre blond aux yeux marrons plus petit et plus grassouillet. Les trois amis attendaient leur dernier ami qui n'était toujours pas arrivé alors que le train qui les conduirait à leur école : Poudlard allait partir. Le train siffla, annonçant le départ. Aaron Potter, le père de James, poussa son fils et ses amis dans le train.


- Mais papa, Sirius n'est toujours pas là.
- Si, je le vois, il arrive ... s'exclama Peter Pettigrow en pointant du doigt l'autre bout du quai.
- ... poursuivit par son père ! remarqua Remus Lupin.



__________En effet, le jeune Sirius Black courrait à travers la foule, tentant de se frayer un chemin tout en tirant sa grosse valise derrière lui. Un peu plus loin derrière, son père, Orion, tentait de rattraper son fils, baguette brandie. Aaron put voir l'homme lancer un sort sur le jeune homme qui eut pour effet de le faire tomber à terre, sous les yeux des autres personnes. Seulement aucune d'entre elles ne réagit, ne voulant pas se mêler des affaires de la famille Black. Aaron Potter, lui, se précipita vers le jeune homme pour lui venir en aide. Voyant qu'Orion était arrivé près de son fils et qu'il pointait sa baguette droit sur lui, il sortit la sienne et d'un mouvement de baguette, désarma l'homme.


- Potter !
- Lui-même. Sirius, tu vas bien ? demanda-t-il au jeune Black tout en l'aidant à se relever.



___________Le jeune homme hocha affirmativement de la tête mais Aaron remarqua qu'il boitait. Il ne dit rien mais se tourna vers Orion, avec un regard noir. Ce dernier lui rendit son regard.


- Toujours à vous mêler de tout. Vous feriez mieux de vous mêler de vos affaires Potter, un jour elles pourraient bien disparaître.
- C'est une menace ?
- Prenez-le comme vous le voulez.



__________A côté d'eux, le train commençait à partir. Aaron poussa un juron alors qu'Orion avait un sourire en coin. Le père Potter, d'un coup de baguette, rétrécit la valise à Sirius, la mit dans la poche du blouson du jeune homme et l'entraina avec lui à la poursuite du train. Seulement il prenait de la vitesse. Et Sirius avait du mal à suivre. Voyant que le dernier wagon passait à côté d'eux, Aaron ordonna au jeune homme de sauter au moment même où une main se tendait pour l'aider. Sirius la saisit et fut hissé à l'intérieur du train. Il jeta un dernier regard vers Aaron et le remercia d'un signe de tête. Ce n'est que quand la porte se ferma qu'il leva la tête vers celui qui l'avait aidé. Il s'agissait d'Amos Diggory, un élève du même âge que Sirius et ses amis.


- Bin alors Sirius, qu'est-ce qu'il t'est arrivé ?


__________Sirius ne répondit pas, se contentant de grogner, mais remercia tout de même Diggory. Il se faufila à travers la foule qui arpentait les couloirs du train afin d'atteindre le wagon du milieu où se trouvaient ses amis. Mais ce n'était pas évident, tout le monde se bousculait et la jambe de Sirius lui faisait mal. Sur le chemin, il croisa de nombreuses filles qui tentèrent de le séduire. Car Sirius, en plus d'être un jeune homme séduisant, était réputé pour être le Don Juan de l'école. La grande majorité des filles désirait sortir avec lui. Mais à ce même moment, Sirius pensait surtout à retrouver ses amis. Alors qu'il passait devant un compartiment d'un wagon dont le couloir était vide, il trébucha et tomba face contre terre. Des rires s'élevèrent. Le jeune Black reconnut ce rire. Il grogna de colère avant de rouler sur le côté afin de se retrouver sur le dos. Il vit alors le visage de sa cousine, une jeune femme d'une beauté froide à la chevelure noire et épaisse. Derrière elle, se trouvaient ses amis. Sirius les détestait.


- Mais qui voilà ... honnêtement je ne pensais pas te voir ici. Je pensais que mon oncle t'avait interdit de revenir à Poudlard.
- Bellatrix, voyons, tu sais très bien que je n'aime pas obéir. Et encore moins à mes parents.
- Oui mais je pensais que tu allais changer ... tu aimes souffrir apparemment.



__________Au même moment, James, Remus et Peter arrivèrent dans le couloir et quand ils virent Sirius dans cette mauvaise situation, ils dégainèrent leurs baguette et les pointèrent sur leurs ennemis. James alla aider son meilleur ami à se relever gardant les autres en joue.


- Retournez dans votre compartiment sinon je me verrais obligé d'en informer votre directeur de maison ! ordonna Remus, préfet des Gryffondors.


__________Bellatrix et ses amis grognèrent de mécontentement mais obéirent, ne voulant pas s'attirer les foudres de leur professeur. Une fois la porte du compartiment fermée, James demanda à Sirius comment il allait, puis l'aida à marcher. Ils traversèrent deux couloirs vides avant de s'arrêter devant un compartiment. A l'intérieur se trouvaient une jeune fille du même âge que les garçons, et une jeune femme plus âgée. Trop âgée pour être une élève. James ouvrit la porte et la discussion des deux femmes se stoppa. Elles regardèrent les garçons et un sourire s'afficha sur le visage de la plus jeune. Mais son sourire laissa place à de l'étonnement quand elle croisa le regard du jeune Lupin.


- Tiens, Remus, tu n'es pas à la réunion des préfets ?


__________Le jeune homme écarquilla les yeux, poussa un juron et s'éloigna en courant jusqu'à ce que Sirius le rappel.


- Mumus, calme toi. Vas-y tranquillement, et une fois arrivé, tu dis que tu avais un problème à régler dans un wagon. Que tu n'as fait qu'exercer ton boulot de préfet.
- Bonne idée Rurus. Des fois tu peux être intelligent. Merci.



__________Sur ces paroles, Remus s'éloigna tranquillement dans le couloir tandis que James, Peter et Sirius s'installaient dans le compartiment. Ils s'installèrent sur la banquette, face aux deux jeunes femmes.


- Les gars, voilà notre nouveau professeur de Défense contre les forces du mal. Le professeur Miller. dit la plus jeune, une jolie blonde aux yeux bleus : Lucie Taylor.
- Bonjour. fit leur nouveau professeur.



__________Les trois jeunes hommes la saluèrent. Elle avait de longs cheveux châtains et des yeux bleus océans. Elle semblait un peu trop jeune pour être un professeur. James osa alors demander :


- Vous avez quel âge ?
- James ! s'offusqua Lucie. Ce n'est pas une chose ...
- Ne vous en faite pas Miss Taylor. Pour répondre à votre question, j'ai vingt-six ans.
- Je vous imaginais plus jeune. Mais c'est raisonnable comme âge pour être professeur. A nous de nous présenter. Nous sommes quatre amis connus sous le nom des Maraudeurs. Nous sommes de vrais terreurs ...
- Oui, j'ai déjà entendu parlé de vous.
- Ah ... excellent.
- Sirius ?



__________Le jeune Black, qui avait gardé la tête baissée depuis qu'il s'était installé, la leva vers Lucie. Cette dernière fixait la jambe droite du jeune homme qui tremblait malgré lui.


- Qu'est-ce que tu as à la jambe ?
- Je me suis fait mal quand je suis tombé.
- Tu es tombé ? Quand ?
- Ce n'est pas important.
- Excusez-moi professeur Miller, vous n'auriez pas, par le plus grand des hasards une potion contre les douleurs ? demanda James.
- Si, je dois avoir ça.



__________Elle se leva et fouilla dans sa valise. Elle en ressortit un petit flacon dont le contenu avait une couleur bleue. Elle le tendit à Sirius. Celui-ci le prit et avala le contenu. Il ne fallut que quelques secondes pour que la douleur disparaisse. Le jeune Black remercia son nouveau professeur tout en lui redonnant le flacon, à sa demande.
__________Deux heures plus tard, la porte du compartiment s'ouvrit coupant net les conversations. Remus était là, accompagné d'une jeune fille rousse aux yeux vert émeraude : Lily Evans, préfète de Gryffondor et grand amour de James Potter, bien que cet amour ne soit pas partagé.


- Bonjour Jolie-Lily !
- Potter, ne commence pas.
- Excuse-moi, tu m'as manqué.



__________La jeune Evans ne répondit pas, ne voulant pas paraître ingrate devant son nouveau professeur. Elle alla s'installer aux côté de sa meilleure amie tandis que Remus allait s'installer à côté de Peter. Mais à peine les deux préfets installés, la porte du compartiment s'ouvrit sur un jeune homme aux cheveux noirs et anormalement gras.


- Rogue, que nous vaut ton abominable visite ? demanda James, fixant son ennemi d'un regard noir.
- Lily, je peux te parler s'il te plait ? demanda le dénommé Rogue à la jeune Evans, sans prêter attention aux paroles du jeune Potter.
- Je te l'ai déjà dit, on a plus rien à se dire. Va-t-en !
- T'as entendu la demoiselle ? Casse-toi ! cracha James.
- Potter, occupe-toi de tes affaires !
- Oui, Potter, occupe-toi donc de tes affaires.



__________Ce n'était pas Severus Rogue qui venait de parler mais Lucius Malefoy, un jeune homme aux cheveux blonds, élève de Serpentard. Derrière lui se trouvait sa bande d'amis dans laquelle se trouvaient les cousines et le frère cadet de Sirius. Ces nouvelles présences eurent le don d'énerver le jeune Black.


- Bordel mais vous n'avez que ça à faire de votre misérable vie de mangemort ? Emmerder les autres ? Si c'est ça votre unique but, faîtes nous le plaisir d'aller plutôt crever dans un trou à rat.
- Black, tu ferais mieux de la mettre en veilleuse. Tu n'as pas ta place ici ... d'ailleurs tu ne devrais même pas être ici.
- La ferme enfoiré !
- Espèce d'ordure, tu ne parles pas comme ça à Lucius. cracha Bellatrix.



__________Sirius se leva et s'avança vers le groupe de Serpentard. Il était hors de lui. Il s'en fichait de la présence de leur nouveau professeur, il voulait les frapper.


- Toi, la ferme pétasse !


__________Sentant le coup venir, James se leva à son tour et se posta devant Sirius. Le coup de poing alla frapper le nez du jeune Potter qui, troublé par la puissance du coup, tomba sur le côté. S'ensuivit une bagarre acharnée à la moldue entre Sirius et Lucius. Lily, Lucie et le professeur Miller s'étaient rapprochées du jeune Potter pour voir comment il allait. Son nez était en sang et sûrement cassé. Les trois jeunes femmes s'occupèrent de le soigner tandis que Remus et Peter tentaient de venir en aide au jeune Black. Mais il était impossible de séparer les deux ennemis. Ils décidèrent de repousser les autres Serpentards qui voulaient aider le jeune Malefoy dans sa lutte. Sirius, qui jusque là avait l'avantage sur Lucius, se retrouva collé contre le mur du couloir tandis que le Serpentard le ruait de coups. Mais Remus vint en aide à son ami. D'un coup de baguette il éloigna Malefoy de Sirius. Une fois le nez de James soigné, le professeur Miller intervint.


- Cela suffit. Nous ne sommes même pas arrivé à Poudlard que vous vous battez déjà. C'est inadmissible.
- C'est qui celle-là ? demanda Bellatrix qui, visiblement, ne savait pas à qui elle s'adressait.
- Celle-là ? Sachez Miss que je suis votre nouveau professeur de Défense contre les forces du mal. Alors vous et vos amis vous serez collés toute la semaine.
- Ce n'est pas juste ! Et Sirius ? C'est lui qui a commencé.
- Il sera collé lui aussi. Maintenant retournez dans votre compartiment. Sinon je vous colle une autre semaine.



________Sur ces paroles, le groupe de Serpentards s'éloigna. Peter aida Sirius à se relever. Ce dernier se tenait le ventre et ne put retenir une grimace de douleur. Il alla s'asseoir à sa place sous les yeux réprobateurs des autres.


- Sirius, t'es un grand malade. Quand est-ce que tu vas arrêter de provoquer les membres de ta famille ? Tu tiens à te faire tuer ou quoi ?
- James ... soupira le jeune Black.
- Et je ne veux plus d'excuses ou d'arguments bidons ! Y'en a marre que tu nous mente à tout bout de champs quand il s'agit des secrets des Black. Maintenant dis-moi, pourquoi Malefoy a dit que tu ne devais pas être ici ?



__________Sirius soupira une nouvelle fois. Il jeta un regard vers les trois jeunes femmes avant de planter son regard dans celui de son meilleur ami.


- On en reparlera plus tard.


__________James tapa la banquette de son poing puis acquiesça voyant l'air implorant du jeune homme. Puis le professeur Miller décida de poser plusieurs questions à ses nouveaux élèves pour en savoir plus avant l'heure pendant que Remus soignait un minimum son ami blessé. Le reste du trajet se passa sans embrouilles et dans la bonne humeur.



[ ... ]



__________ Sur le quai de la gare de Pré-au-Lard, deux personnes attendaient que les élèves sortent. L'une de ces personnes avait une taille et une corpulence impressionnante. Il s'agissait en réalité d'un demi-géant répondant au nom de Rubeus Hagrid, le garde-chasse de Poudlard et ami des Maraudeurs. L'autre était un homme d'une trentaine d'année, aux yeux brillants et globuleux. Ses cheveux châtains étaient longs et mal coiffés. Il s'agissait du concierge de l'école : Argus Rusard. un être impitoyable détestant les élèves et frustré d'être un cracmol. Mais ça, personne ne le savait.
__________Les élèves s'entassaient sur le quai. Hagrid appelait les élèves de première année tandis que les autres se dirigeaient vers des calèches tirées par des créatures que seules les personnes ayant vu la mort pouvaient voir. Rusard se dirigea vers les maraudeurs qui étaient accompagnés de leur professeur et de leurs deux camarades féminines. Le concierge s'adressa alors au professeur.


- Vous êtes Zooey Miller ? demanda-t-il d'une voix sifflante.
- Oui, pourquoi ?
- Suivez-moi. Le professeur Dumbledore veut vous voir.



__________Zooey suivit alors le concierge mais elle put entendre un des Maraudeurs parlez à un des autres.


- Sympa l'accueil ! La pauvre ! Dumby aurait tout de même pu lui choisir une meilleure escorte que ce vieux chnoque rabougri.


__________Les autres éclatèrent de rire. Même Lily ne put retenir un petit rire. Zooey se contenta de sourire. Rusard avait malheureusement entendu.


- BLACK ! Collé deux heures demain soir.
- Cela ne va pas être possible Monsieur ... Le jeune Black est déjà collé avec moi. Intervint Zooey.
- Le jour d'après dans ce cas.
- On va faire plus vite, il est collé toute la semaine.
- Déjà ? On ne perd pas de temps.
- Que voulez-vous ? Il faut bien se remettre aux bonnes habitudes. Et le plus tôt reste le mieux.
- Bien, Dumbledore nous attend, je verrais plus tard pour vos heures de colles.



__________Sur ces paroles, le concierge et le nouveau professeur s'éloignèrent. Les maraudeurs, Lily et Lucie se dirigèrent vers les calèches. Sur le chemin, le groupe de Serpentard revint à la charge. Sirius, qui était en tête du groupe aux côtés de James, se fit bousculé par Bellatrix puis par Lucius. Ces derniers et leurs amis ricanèrent tandis que Sirius tentait de se libérer de l'emprise du jeune Potter qui le retenait.


- Arrête Sirius. Ils veulent que tu dérapes pour que tu te fasses renvoyé. Ne leur donne pas cette satisfaction.


__________Le jeune Black se calma alors mais continuait à fixer le dos des Serpentard d'un ½il noir, quasi assassin. Arrivés devant la calèche, les garçons laissèrent monter d'abord les deux filles puis montèrent à leur tour. Durant le trajet, personne ne parlait. James ne cessait de fixer son meilleur ami qui, lui, fixait l'horizon d'un regard vide. James s'inquiétait. Il tourna son regard pour croiser celui de Remus. Lui aussi s'inquiétait. Malheureusement, connaissant Sirius, ils savaient qu'ils n'auraient pas de réponses avant un bon bout de temps. Peut-être même qu'ils n'en auraient jamais. Ils ne pouvaient pas le forcer à parler. Car Sirius, bien qu'il paraisse triste à cet instant même, était un être fort, fier et courageux. Et ça, personne ne pouvait le nier. Non, personne.




Tags : TOME 1 - Chapitre 1 - fan fiction

Give love a try • Chapitre 02 • Sirius-And-Cie.sky' 02/09/2010


* Querelle familiale *





- Enfin de retour chez soi ! s'exclama Sirius en se laissant tomber sur son lit.


__________Les trois autres Maraudeurs regardèrent le jeune Black avant de se regarder. Ils avaient tous les trois la même intention : savoir ce qui s'était passé chez lui durant l'été. Mais voyant que Sirius avait fermé les yeux, James, Remus et Peter, d'un commun accord, décidèrent de d'abord ranger leurs affaires et de ne pas le déranger immédiatement. Cependant, pendant ce temps-là, Sirius s'était endormi en position foetus. Après avoir rangé ses affaires, Remus, en ami protecteur qu'il était, le couvrit d'une petite couverture. Puis il rejoignit James et Peter qui avaient organisé un petit espace recouvert de coussins pour parler un peu, comme ils avaient l'habitude de le faire, chaque début d'année. Seulement cette fois, il n'y avait pas Sirius. James proposa alors de remettre au lendemain cette petite coutume, les autres approuvèrent. Ils se couchèrent alors, afin d'être en pleine forme pour le lendemain.

[ ... ]


- Monsieur Black ! Réveillez-vous !


__________Sirius se réveilla en sursaut, après que le professeur McGonagall ait tapé sur sa table pour le sortir de son sommeil.


- Il faut dormir la nuit, et arrêter de préparer des mauvais coups.


__________Les Serpentards, présents également à ce cours, ricanèrent en fixant Sirius, ce qui énerva ce dernier.


- Vous commencez vraiment mal l'année...


__________Mais elle fut interrompu par la sonnerie qui annonçait la fin du double cours.


- Pour la prochaine fois, vous me ferez un exposé détaillé sur le sujet de la page neuf de votre manuel. A rendre la semaine prochaine. Faites-le le plus tôt possible, car d'ici là je vous donnerai d'autres devoirs pour le même jour. Bonne journée.


__________Après avoir noté ses devoirs, Remus sortit de la salle pour rejoindre les autres Maraudeurs qui n'avaient pas pris la peine de noter le travail à faire. Ils montèrent à l'étage supérieur pour assister à leur cours de Défense contre les forces du mal. Quand ils arrivèrent devant la salle, Lily et Lucie étaient déjà là. Cette dernière affichait un sourire moqueur tout en fixant le jeune Black.


- Qu'est-ce qu'il t'arrive Lulu ? T'as mangé quelque chose d'indigeste ? demanda James.
- Nan. Mais il y en a un il aurait mieux fait de dormir cette nuit...
- Mais j'ai dormi ! protesta Sirius.
- C'est vrai. Hier il s'est endormi comme une merde.
- Merci Peter pour le "merde". Ca fait plaisir.
- Désolé... Mais c'est ce qui est arrivé en tout cas.



__________Quelques secondes plus tard, le professeur Miller arriva. Elle ouvrit la porte et fit entrer les élèves. Mais elle ne put voir Bellatrix, qui s'était faufilée derrière son cousin, faire un croche pied à Sirius. Ce dernier put se rattraper à James, qui se trouvait devant lui. Mais avant que le jeune Black n'attaque sa cousine, Remus l'attrapa pour le retenir. Il l'entraina ensuite vers la table où était déjà assis Peter. Zooey Miller n'avait rien vu de la scène, et c'était peut-être mieux comme cela. Seulement elle assista à une autre scène de conflit entre les deux cousins, quelques minutes plus tard. En effet, Bellatrix et Sirius ne cessaient de se fixer, le regard noir et provoquant. Alors que le professeur commençait à se présenter, elle s'arrêta en voyant que ses deux élèves ne lui prêtaient aucune attention, préférant se défier du regard.


- Vous me le dîtes si je vous dérange surtout, jeunes gens.


__________Ce fut Sirius qui détourna le regard le premier ce qui provoqua la sourire de sa cousine. Le professeur put alors terminer de se présenter. Elle commença ensuite son cours avec des rappels. Bellatrix, qui était devant, se retourna vers Sirius, assit au fond, et recommença à le fixer. Mais au lieu de rentrer dans son jeu, il lui fit un bras d'honneur, que le professeur vit.


- Monsieur Black ! Veuillez vous excuser, immédiatement.
- Je ne m'excuserai pas auprès de cette connasse. Plutôt crever.
- Répète un peu ça, sale traître !
- Si tu veux poufiasse. Je ne m'excuserai ...



__________Mais il ne termina pas sa phrase car Bellatrix s'était levée et s'avançait vers lui, hors d'elle. Sirius se leva à son tour, sortit sa baguette et la pointa sous le menton de sa cousine. Cette dernière avait fait la même chose. Les autres élèves ne savaient plus ou se mettre, sauf Malefoy qui regardait la scène avec délectation. Le professeur les rejoignit et se mit entre les deux.


- Ecoutez-moi bien vous deux, vous êtes en cours. Je ne veux pas que la scène qui s'est déroulée dans le train hier se reproduise ici. Vous réglerez vos problèmes en dehors de cette classe.


__________Il ne fallut que quelques secondes à Bellatrix pour se résoudre à renoncer. Elle retourna à sa place le sourire aux lèvres. Sirius se rassit sous les yeux inquiets de ses amis. James attendit que leur professeur reprenne son cours pour chuchoter à son meilleur ami :


- T'as vu comment elle t'a regardé la folle ? Surtout, tu ne t'éloignes pas de nous !
- Pourquoi ?
- Parce qu'elle attend que tu sois seul pour te faire la misère.
- Elle ne va pas se gêner, que vous soyez là ou pas.



__________Sur ce, il prit sa plume, mais au lieu de noter le cours, il la lança sur sa cousine. La pointe de la plume alla se planter dans son bras. Elle ne put retenir un petit cri de douleur qui alerta tout le monde. Tous se tournèrent vers elle, alors qu'elle s'était tournée vers Sirius, qui faisait l'innocent. Mais voyant que rien ne se passait d'autre, Zooey repris le cours, espérant que rien ne vienne l'interrompre d'ici la fin.


- Bravo, et maintenant tu vas faire comment pour prendre le cours ? demanda James, à voix basse, à Sirius.
- Mince. T'as pas une plume à me prêter ?
- Non. Demande à Remus.



__________Mais le jeune Black n'eut pas à le lui demander car le jeune Lupin lui tendait déjà son autre plume. Sirius le remercia puis se mit au travail.Du moins c'est ce qu'il fit croire, car son regard s'était fixé sur son professeur. Il n'arrivait pas à la lâcher des yeux. Sa beauté l'envoutait. Il détailla avec précision tous les traits de son visage. Il put constater que, même si elle affichait un sourire étincelant - et magnifique -, elle cachait une souffrance qui s'accumulait depuis bien trop longtemps. Il le constatait uniquement parce qu'il était dans le même cas. Bien qu'il jouait au fier à Poudlard, personne ne savait ce qu'il se passait chez lui. Il ne voulait aucunement en parler à ses amis, c'était bien trop dur. De plus, il n'aimait pas parler de ses problèmes, il ne voulait pas qu'on s'apitoie sur son sort. Personne ne pourrait le changer. Malheureusement pour lui, ses amis devenaient curieux. Encore plus après que Malefoy et Bellatrix aient mentionné le fait qu'il n'était pas censé être là...
__________Les deux heures passèrent rapidement aux yeux de Sirius. Il était trop occupé a détailler son professeur et il n'avait pas pris le cours en note. Ce fut James qui le sortit de ses pensées. Il n'avait pas entendu la sonnerie. Il se leva, rangea ses affaires et s'apprêta a sortir. Mais Zooey Miller l'appela et lui demanda de rester, avec Bellatrix, Rodolphus et Lucius. Il grogna mais rejoignit son professeur à son bureau. Il jeta un regard vers ses amis et leur fit signe de l'attendre dehors. La porte de la classe se ferma derrière Lily Evans. Zooey attendit quelques secondes avant de dire quelque chose. Mais Bellatrix n'appréciait guère cette perte de temps, d'autant plus que c'était l'heure du repas.


- Bon ... vous ne pourriez pas vous dépêcher, j'aimerai bien aller manger.
- Crois-moi, t'as pas besoin de nourriture, t'es bien assez grosse comme ça !
- Ta gueule toi !
- S'il vous plait. Taisez-vous tous les deux. Si je vous ai demandé de rester c'est pour vous donner les détails pour vos prochaines heures de colle. Vous les passerez dans la bibliothèque a ranger les nouveaux livres, ainsi que les anciens qui sont mal rangés. J'avais prévu de vous laisser aux mains de Madame Pince, mais votre prestation d'aujourd'hui m'incite à venir vous surveiller. Je sais que j'en demande trop, mais à l'avenir, j'aimerai que vos querelles soient mises de côté pendant mes cours. Ce soir, dix-neuf heure. Sur ce je vous laisse. Vous pouvez aller déjeuner.



__________Les quatre élèves sortirent de la salle de classe. Derrière la porte se trouvaient les autres Maraudeurs accompagnés de Lily et Lucie. Cette dernière, en voyant Sirius sortir, lui sauta au cou avant de lui déposer un baiser sur la joue. Bellatrix les regarda, une grimace accrochée au visage. Elle les regarda de haut en bas, l'air hautain. Lucie le remarqua et fronça les sourcils. Elle n'aimait pas quand Bellatrix se prenait pour un être supérieur. Elle détestait ça même. Elle se décolla de Sirius et s'adressa à la cousine de ce dernier.


- Ne nous regarde pas comme ça toi, ou je te fais bouffer tes propres yeux.


__________Sirius, qui tenait toujours son amie par la taille, sourit, d'un sourire moqueur. Lucius le vit et lui demanda :


- Qu'est-ce qui te fait sourire, Black ?
- Laisse tomber, tu ne peux pas comprendre, t'es trop con pour ça.
- Tu cherches vraiment les emmerdes, toi !
- Je ne les cherche pas, c'est elles qui me trouvent. Nuance.
- C'est ça, fais le malin. Un jour tu vas le payer.
- Je le paye déjà chaque jour, à chaque fois que je vois vos têtes de débiles.
- Mon pauvre, tu ne sais pas dans quoi tu t'embarques. Attends un peu que tes parents apprennent ce que tu dis ici... Tu vas en prendre pour cher.
- Tu crois me faire peur ? C'est raté pauvre conne.
- Pour l'instant tu n'as pas peur ... mais j'ai hâte de te voir aux prochaines vacances. Tu risqueras de moins faire le malin.
- Je ne viendrais pas pour les vacances.
- Tu seras obligé, il y aura la grande réunion de famille.
- Quelle idée d'organiser ce machin aussi.
- Si tu ne viens pas, mon oncle se fera un plaisir de venir te chercher par la peau du cul.
- C'est bon, je viendrais, pas la peine de dire des conneries dans ce genre. Personnellement, je n'ai pas grand chose qui pourrait être saisit sur mon joli petit cul ... toi en revanche ... Il y a de quoi faire de belles grosses poignées.



__________Bellatrix fulminait. Elle détestait que quelqu'un puisse critiquer son physique. Et ça, Sirius le savait. C'était d'ailleurs grâce à ça qu'il remporta la manche du jour. Sa cousine partit le pas rageur, suivie de Lucius et de Rodolphus qui fixaient le jeune Black d'un regard noir. Un regard remplit de promesses de vengeance et de souffrance. Oui, il allait le payer. Mais pas tout de suite. Ici, il était en sécurité. Mais pour combien de temps ?


Tags : Chapitre 2 - TOME 1 - fan fiction